On dirait le sud

Publié le par Antoine

     C'est reparti pour un tour, et ça ne nous déplait pas. Même Chantal est conquise et n'est pas rebutée par les arrêts multiples pour voir de nouvelles choses et apprendre un peu l'histoire de la Hongrie et surtout de ses habitants. En plus, aujourd'hui est un jour spécial puisque c'est la fête de la révolution de 1956, donc jour férié et jour de commémoration dans tout le pays. Nous commençons par la traversée du lac Balaton en ferry dans le petit matin embrumé, mais bientôt le soleil est bien présent et c'est sous un temps presque estival que nous visitons les rues et les monuments de Pécs, la grande ville du sud du pays. Nous parcourons ensuite des paysages de vignobles et de châteaux où nous nous arrêtons quelquefois pour y lire une page d'histoire.


                            On dirait le sud.

     Séquence émotion pour la visite du mémorial de la bataille de Mohacs qui eut des conséquences terribles pour les hongrois, 150 ans de domination turque. En fin de journée, nous arrivons à Kalocsa, capitale du paprika, où nous passerons la nuit. La dernière journée en Hongrie promet d'être agitée vu que nous irons à Békéscsaba pour le festival de la saucisse, version hongroise de la fête de la bière de Munich.

                      Voir
l'album ou le diaporama On dirait le sud.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lumis 27/10/2009 14:28


Magnifique les photos du lac Balaton au petit matin. Clichés à ne pas rater!!! Antoine, je m'interroge sur la signification de cette grille croulant sous tous ces cadenas... Une explication?